Togo – Ministere de lAgriculture














Togo





Societe








Le magasin dans lequel est stocké les sacs de maïs


Le message du Mouvement des 7 collines envahit les réseaux sociaux depuis hier. Il fait état des stocks de maïs avariés, impropre à la consommation, mais que l’Agence nationale de sécurité alimentaire au Togo (ANSAT) s’apprête à déverser sur le marché. Une information qui crée une tension entre ce mouvement et les services du ministère en charge de l’Agriculture, notamment l’ANSAT qui fait un démenti.


« Quand Ouro koura Agadazi et sa structure de gestion des céréales crucifient nos populations pour des intérêts mesquins. ANSAT-Atakpamé, ex Togo-grain (lieu dit quartier sahelien-idiotché), des tonnes de maïs laissées à la pourriture dans le magasin lorsque les populations crèvent de faim dans le Togo profond. Suivez cette vidéo qui en dit long sur la gestion chaotique, ubuesque et approximative de l’équipe en charge de la gestion du stock des céréales à Atakpamé, la ville aux sept collines », a indiqué, dans un message, un certain Valentino of Zion, membre de ce mouvement avec une vidéo à l’appui.

Suite à cette publication, la direction générale de l’ANSAT a réagi ce matin à travers un communiqué. « Il nous a été donné de constater que la plateforme Mouvement des 7 collines diffuse sur les réseaux sociaux des images signées d’un certain Valentino of Zion sur les stoks de maïs avariés de l’ANSAT entreposés dans le magasin de 3 000 tonnes d’Atakpamé », indique d’abord le communiqué.

La direction générale de l’Agence nationale de sécurité alimentaire au Togo reconnaît l’existence des stocks de maïs avariés, mais donne des explications à ce propos. D’abord, à l’en croire, « ce stock présenté sur les réseaux sociaux est un stock avarié datant de 2012 qui avait été entreposés dans les anciens locaux de l’usine textile de Datcha afin de l’éloigner des stocks destinés à la consommation humaine ».

Cette mesure, poursuit ensuite la direction, « vise à assurer une qualité irréprochable des stocks soumis à la consommation humaine ».

Et d’ajouter : « Le transfert de ce stock avarié des entrepôts de Datcha vers le nouveau magasin de 3 000 tonnes d’Atakpamé fait suite non seulement à la reprise des locaux par le Ministère du Commerce mais aussi à l’envoi d’une mission d’évaluation du Ministre de l’Agriculture, de la Production Animale et Halieutique, Monsieur Noël Koutera Bataka qui a recommandé que ce stock soit cédé comme à l’accoutumée aux acteurs de a production animale en vue de son renouvellement ».

Selon l’ANSAT, il s’agit d’un rapport envoyé au ministre en charge de l’Agriculture, qui a été mal interprété. La direction demande donc aux populations de ne prendre en considération les commentaires sur cette affaire sur les réseaux sociaux, car selon elle, les maïs avariés ne sont pas destinés à la consommation humaine.

I.K










Ministère de l’Agriculture : Des stocks de maïs avariés objet de tension entre l’ANSAT et le Mouvement 7 collines


Togo - Ministere de lAgriculture - Des stocks de mais avaries objet de tension entre lANSAT et le Mouvement 7 collines






























 6  


TRISTE
|
Mardi, 27 Août 2019
 – 20:2
 
J’exhorte le Ministre de l’agriculture à prendre ses responsabilités, comment comprendre que dans un pays des hommes bien sensés qu’on puisse garder du Maïs Reconnu comme avarié depuis 2012? On se demande pour quel motif, le Togolais n’est pas dûpe, il y’a une sale affaire cachée derrière.
L faut commencer par virer Ouep Agadazi de L’ANSAT, et confier la gestion à une personne disposant des compétences pour le faire.
On ne peut pas mettre la santé de tout un peuple dans les mains d’un Monsieur n’ayant aucune compétence en la Matière, d’ailleurs Agadazi est admis a la retraite, qu’il aille se reposer.



 5  


le lion
|
Mardi, 27 Août 2019
 – 17:20
 
C’est vraiment triste



 4  


Sosso
|
Mardi, 27 Août 2019
 – 16:55
 
L’ansat est une boîte infestée de charançons comme le maïs que cette institution est sensée entretenir. Allez-y jeter un coup d’œil et voir ceux qui animent cette boîte. Ce sont d’anciens militaires retraités parents de qui vous savez. Ils n’ont aucune qualification pour faire le travail. Le grain est une matière vivante et il faut de la technicité pour le maintenir en vie.
J’espère que le jeune ministre Bataka va « desinfecter » les lieux en confiant entre autres la gestion technique de l’ansat à la direction de la protection des végétaux qui a la compétence pour l’entretien des stocks.



 3  


zoro
|
Mardi, 27 Août 2019
 – 14:33
 

Si ce n’est pas dans l’intention de faire du mal á la population, pourquoi garder du mais avarié datant de 2012 ? 7ans jour pour jour. Même les animaux ne vont plus manger. C’est quoi ca ?
GNarou est oú? il peut aller prendre



 2  


Bref
|
Mardi, 27 Août 2019
 – 13:29
 
La repose de L ANSAT est nulle. Comment l Etat peut garder le mais avarie de 2012 jusqu aujourd’ hui. C est pour faire quoi? come on…..



 1  


El Niño
|
Mardi, 27 Août 2019
 – 12:53
 
Voilà les signes de la gestion calamiteuse du Nullard Faure Gnassingbé et de son équipe de bras cassés. Au moins, ces céréales auraient pu servir à nourrir la population qui crève de faim ou à la limite nourrir les animaux.

Quel gâchis ce Faure ? Quel ramassis ce Ouro koura Agadazi? Le Togo et ces institutions sont vraiment malades…Mon cœur saigne!





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *