Rapport de marché Système De Gestion Du Matériel Roulant 2019 7ème édition Principales entreprises, ventes, chiffre d’affaires, prévisions et analyse détaillée


Nous avons récemment publié le rapport d’étude de marché 7ᵗʰ Edition sur Système De Gestion Du Matériel Roulant Market. Pour toute demande d’achat et échantillon gratuit de pages, envoyez-nous un courrier électronique à l’adresse: [email protected].

Notre société fournit une analyse détaillée du marché et des orientations futures du Système De Gestion Du Matériel Roulant Market. Il se focalise sur des données significatives et déterminantes, ce qui fait de la recherche un outil très important pour les experts, analystes et responsables afin qu’ils aient une analyse prête à l’emploi. Le rapport fournit une analyse extensive sur le développement prévisionnel de la taille du Système De Gestion Du Matériel Roulant Market entre 2018 et 2025.
Le rapport contient des informations complètes sur les acteurs clés du Système De Gestion Du Matériel Roulant Market à travers le monde. En outre, il fournit les parts de marché par région, avec le nom de la société, la présentation du produit et leur position sur le Système De Gestion Du Matériel Roulant Market.De plus, le rapport prend en compte leurs stratégies marketing, les développements clés récents ainsi que la vue d’ensemble des activités. Par ailleurs, le rapport intègre les éléments moteurs de la croissance du marché et les limites de ce marché.
Remplacer la portée du rapport:

The Report Includes Global Top Key Players Of Rolling Stock Management System Market:
Bombardier

Alstom

Siemens

ABB

Hitachi

Toshiba

Segmentation by Product Type:
Rail

Infrastructure

Segmentation by End-user:
Station

Automatic Fare Collection

Others

Request a sample copy at: https://www.innovateinsights.com/global-rolling-stock-management-system-market-report-history/49953/#requestsample

New business opportunities and rising demand for Rolling Stock Management System market activates are the primary factors expected to drive the growth of the Rolling Stock Management System market in United States, EU, Japan, China, India, Africa, Southeast Asia are the major region leading the Rolling Stock Management System market.

Further in the Rolling Stock Management System Market research reports, following points are included along with in-depth study of each point:

Production Analysis: Production of the Rolling Stock Management System is analyzed with respect to different regions, types and applications. Here, price analysis of various Rolling Stock Management System Market key players is also covered.

Supply and Consumption: In continuation with sales, this section studies supply and consumption for the Rolling Stock Management System Market. This part also sheds light on the gap between supply and consumption. Import and export figures are also given in this report.

Key Strategic Developments: The study also includes the key strategic developments of the Rolling Stock Management System market, comprising R&D, new product launch, M&A, agreements, collaborations, partnerships, joint ventures, Global and regional growth of the leading competitors operating in the market on a global and regional scale.

In this report, the global Rolling Stock Management System market is valued at USD XX million in 2019 and is expected to reach USD XX million by the end of 2026, growing at a CAGR of XX% between 2019 and 2026.

The report provides an in-detail list of drivers and restraints in the market, which are influencing the market growth. Additionally, provides expected opportunities and emerging trends in the market.

The report includes a detailed study of Porter’s Five Forces model to analyze the different factors affecting the growth of the market. Moreover, the study also covers a market attractiveness analysis, PESTLE analysis, Value Chain Analysis, and SWOT analysis. The report also includes detailed abstracts about statistics, revenue forecasts and market valuation, which additionally highlights its status in the competitive landscape and growth trends accepted by major industry players.

The report is a collection of first-hand information, qualitative assessment by industry analysts and inputs from industry experts. Moreover, the report also maps the qualitative impact of various market factors on market segments and geographies. The major factor driving the adoption of Rolling Stock Management System is the formation of a data encryption feature and data privacy feature. The major industry changing factors for the Rolling Stock Management System market segments are explored in this report. This report also covers the growth factors of the global market based on end-users.

Benefits of Purchasing Rolling Stock Management System Market Report:

Analyst Support: Get your query resolved from our expert analysts before and after purchasing the report.
Customer’s Satisfaction: Our expert team will assist with all your research needs and customize the report.
Inimitable Expertise: Analysts will provide deep insights into the reports.
Assured Quality: We focus on the quality and accuracy of the report.

Place an Enquiry Before buying Rolling Stock Management System Market Report 2026: https://www.innovateinsights.com/report/global-rolling-stock-management-system-market-report-history/49953/#buyinginquiry

This report includes the estimation of market size for value (million US$) and volume (K Units). Both top-down and bottom-up approaches have been used to estimate and validate the market size of Rolling Stock Management System market, to estimate the size of various other dependent submarkets in the overall market. Key players in the market have been identified through secondary research, and their market shares have been determined through primary and secondary research. All percentage shares, splits, and breakdowns have been determined using secondary sources and verified primary sources.

*If you have any special requirements, please let us know and we will offer you the report as you want.

** The Values marked with XX is confidential data. To know more about CAGR figures fill in your information so that our business development executive can get in touch with you.

About Us

Innovate Insights is a large market research firm that has more than just syndicated market research report for the clienteles. Slipping into your shoes, we will be more than happy to serve your need from your point of view. We don’t pigeonhole our services and provide customized research services, market advisors, market consultants, market research reports and so much more.

Contact Us

49 Lincoln Highway,
Kearny, NJ 07032, USA
United States
Email: [email protected]
Tel: +1 518 620 4504

Obtenez un Echantillon Gratuit du Rapport Ici : http://marketreportscompany.com/contact.php

Segmentation Territoriale :
• Amérique du Nord (Etats-Unis, Canada, Mexique)
• Europe (Royaume-Uni, France, Allemagne, Espagne, Italie et Reste de l’Europe)
• Asie Pacifique (Chine, Japon, Corée du Nord, ASEAN, Inde, Reste de l’Asie Pacifique)
• Amérique Latine (Brésil, Argentine, Colombieet Reste de l’Amérique Latine)
• Moyen-Orient et Afrique (Turquie, CCG, EAU, Afrique du Sud et Reste du Moyen-Orient)
Des demandes personnalisées quant aux rapports au sujet du marché sont toujours les bienvenues car elles améliorent le résultat final.
Personnalisations disponibles: De plus, nous offrons des personnalisations selon vos besoins spécifiques Les options de personnalisation suivantes sont disponibles sans aucun coût supplémentaire:
1) Analyse régionale: analyse du marché au niveau des pays par secteur d’utilisation finale.
2) Informations sur la société: analyse détaillée des sociétés par d’autres acteurs du marché.
Le rapport souligne les dernières avancées technologiques, les opportunités lucratives, les limites, et les menaces, pour vous fournir une vision parfaite et une étude du marché en profondeur. Il fournit également une vue d’ensemble par région industrielle, la structure de la régulation, les ressources en matières premières et le scénario compétitif de ce marché.
Demande Avant Achat @
http://marketreportscompany.com/contact.php

Table des matières:
Rapport mondial sur le marché des ventes Système De Gestion Du Matériel Roulant 2019: Taille du marché, statut et prévisions jusqu’en 2026
• Chapitre 1. Présentation générale des ventes mondiales Système De Gestion Du Matériel Roulant
• Chapitre 2 Analyse globale de la concurrence des ventes Système De Gestion Du Matériel Roulant par les joueurs
• Chapitre 3 Profils d’entreprise (meilleurs joueurs)
• Chapitre 4 Taille du marché des ventes Système De Gestion Du Matériel Roulant dans le monde, par type et par application (2014-2018)
• Chapitre 5 Statut et perspectives de développement…
• …………
• …………
• Chapitre 11 Prévisions de marché par régions, types et applications (2018-2026)
• Chapitre 12 Dynamique du marché des ventes Système De Gestion Du Matériel Roulant dans le monde
• Chapitre 12. 1Nouvelles mondiales du secteur des ventes Système De Gestion Du Matériel Roulant
• 12.2 Défis mondiaux du développement de l’industrie de vente Système De Gestion Du Matériel Roulant
• 12.3 Opportunités mondiales de développement du secteur de la vente Système De Gestion Du Matériel Roulant (2018-2026)
• Chapitre 13 Analyse des facteurs d’effet de marché
Chapitre 14 – Prévisions du marché de vente mondial Système De Gestion Du Matériel Roulant (2018-2026)
• Chapitre 15 Résultats de recherche / Conclusion
• Chapitre 16 Annexe …………………… Pour consulter la table des matières complète, cliquez ici:
http://marketreportscompany.com/contact.php

Principales Raisons pour l’Acheter :
• Pour avoir une étude intuitive du Système De Gestion Du Matériel Roulant Market et avoir une compréhension complète du Système De Gestion Du Matériel Roulant Market avec son scénario financier.
• Analyse du développement de la production du Système De Gestion Du Matériel Roulant Market, défis et solutions pour apaiser le risque d’ascension
• Pour avoir une compréhension complète des moteurs et limites du Système De Gestion Du Matériel Roulant Market et de leurs effets sur le marché mondial
• Pour en apprendre plus sur les stratégies du marché adoptées par les acteurs majeurs du marché
• Pour comprendre la vue d’ensemble et les perspectives du

À propos de nous : http://marketreportscompany.com/about-us.php
Jason Smith,
Ventes Directeur,
Développement commercial mondial,
Website: http://cognitivemarketresearch.com
Email: [email protected].
Phone: +1-312-376-8303
Adresse: 20 N State Street, Chicago, Illinois, 60602, United States.

********** Télécharger le rapport complet *************************************************
http://marketreportscompany.com/contact.php



Source link

La factrice de Noyers-Saint-Martin est aussi guichetière – Courrier picard


Service public

Delphine Baillou a 40 ans, elle travaille à la Poste depuis 14 ans. Elle a été factrice d’équipe, comme on dit dans le jargon. C’est-à-dire qu’elle remplaçait les facteurs en repos, mais aussi les agents de cabine. « 
Les deux métiers me plaisaient, alors, lorsque j’ai vu que des postes de facteurs guichetiers étaient proposés, j’ai postulé





Source link

Or: voici ce que pèse le stock détenu par Bank Al-Maghrib


Par Wadie El Mouden le 30/07/2019 à 13h12 (mise à jour le 30/07/2019 à 14h05)

Lingots d'or

© Copyright : DR

Bank Al-Maghrib a vu la valeur de son stock d’or s’apprécier en 2018, en lien avec la hausse du cours des métaux précieux sur les marchés internationaux. Explications.

Le stock d’or détenu par la banque centrale est resté quasi stable à 711 mille onces (l’équivalent de 22 tonnes) à fin 2018, lit-on dans le rapport annuel de Bank Al-Maghrib, présenté au souverain hier, lundi 29 juillet, par le wali de Bank Al-Mghrib, Abdellatif Jouahri.

 

La banque centrale veille à assurer une gestion prudente en matière de placement de ce stock d’or. La quantité placée à l’étranger a été ramenée de 680.000 onces en 2017, à 250.000 onces en 2018.

La contre-valeur des avoirs et placements en or s’est inscrite en hausse, atteignant 8,7 milliards de dirhams en 2018, en lien avec l’appréciation de 1,5% du cours de l’once d’or qui s’élève à 12.280 dirhams à fin décembre 2018.

Par Wadie El Mouden





Source link

Les bienfaits de l’intelligence artificielle sur le commerce de détail


Les soldes… six semaines de produits à prix concurrentiels à livrer vitesse grand V à des clients que les technologies ont rendu impatients. Il convient, en 2019, de reconsidérer cette période intense d’achats, qu’ils soient réalisés en boutique ou sur Internet, sous un angle écologique.

À l’heure où la planète est au plus mal, l’impact écologique du commerce est à prendre en compte, et ce à chaque maillon de la chaîne logistique, depuis la production jusqu’à la livraison au consommateur final. Une chaîne logistique mal gérée va en effet entraîner davantage de rejets CO2, une chaussée urbaine encombrée (donc un bilan carbone plus important), mais aussi des nuisances de voisinage avec le bruit, des surfaces de stockage coûteuses ou des coûts de livraison supplémentaires sur le dernier kilomètre.

Heureusement,
les technologies d’intelligence artificielle

et de big data permettent aujourd’hui de traiter les données des retailers en temps réel, afin de prendre des décisions quasi instantanément pour optimiser leur chaîne logistique et maîtriser leurs coûts.

Les apports de l’instantanéité

Avoir une réactivité en temps réel signifie être capable de réagir à un événement imprévu alors qu’on est déjà en cours d’exécution du plan programmé. Il s’agit, par exemple, de maîtriser une commande annulée en temps réel pour éviter que le produit ne revienne au lieu de stockage.

Ainsi, si une personne commande un ventilateur sur son site e-commerce préféré puis annule sa commande à la dernière minute alors que celle-ci est déjà en cours de livraison, le retailer pourra, grâce à la gestion des données en temps réel, proposer le produit à un prix compétitif pour intéresser un autre acheteur voisin et lui faire livrer directement le produit de la commande initiale annulée. Cela permet de
satisfaire le consommateur

et d’optimiser la chaîne logistique d’un point de vue coût et écologie.

LIRE AUSSI > L’intelligence artificielle au coeur de l’e-commerce

Tout réside dans l’instantanéité de la réaction du système. Cela évite de faire faire au produit plusieurs allers-retours entre le lieu de stockage et le lieu de livraison et réduit considérablement l’empreinte carbone du produit. Cette réactivité repose sur un système qui soit capable d’absorber toutes les données de flux de livraison en temps réel, qui soit capable de réagir à un incident ou un événement qui se passe sur la chaîne logistique et qui soit capable de prendre une décision automatique. Pour que cela fonctionne efficacement, il est nécessaire que tous les acteurs de la chaîne logistique soient équipés et connectés à des outils puissants et fiables de gestion des données.

Dans le contexte actuel
des soldes

, la pression du temps s’ajoute à la gestion de la chaîne logistique. Pendant cette période, une mauvaise gestion du stock impacte encore plus fortement le chiffre d’affaires. Les outils permettant d’anticiper la demande revêtent dès lors une importance non négligeable. Réussir à prévoir la demande sur un produit permet de gérer son stock de manière efficace et rentable. Le retailer va chercher à obtenir une prévision des ventes qui soit la plus réaliste possible. Ce qu’apporte le traitement des données, notamment via l’intelligence artificielle, c’est la capacité à gérer la variabilité. L’historique des données, l’historique de vente et d’autres paramètres sont pris en compte pour planifier la demande future.

En conclusion, il devient urgent, pour la planète, d’agir et d’équiper l’ensemble de la chaîne de production d’outils numériques pouvant traiter en temps réel des données hétérogènes et multiples, cela permettrait de voir très rapidement une amélioration sur le bilan carbone des distributeurs.

Blaise Zarka est account manager retail & supply chain chez InterSystems.



Source link

OMP et GPI sous un même toit : NewAlpha


Le nouvel ensemble couvre les trois grandes briques applicatives du transport : l’informatique embarquée, le TMS (logiciel de transport) et la gestion sociale ; mais aussi la gestion de parc et l’entreposage.

Les fournisseurs informatiques OMP, GPI, ainsi que leurs filiales Eliot, Stock it, et IT2000 ont scellé leur rapprochement le 23 juillet 2019.
L’actionnaire majoritaire de ce nouvel ensemble se nomme NewAlpha Verto, un fonds de « growth equity » orchestré par la société de gestion de NewAlpha Asset Management. NewAlpha Verto a fait appel aux investisseurs Adaxtra Capital et Bpifrance. Les fondateurs de chacune des deux maisons d’édition réinvestissent également dans le nouveau montage, alors que leur management et plusieurs dizaines de salariés (sur 120 personnes au total) complètent l’actionnariat. 

Le fonds de capital développement cible les PME technologiques rentables, principalement françaises, dans la santé, les niches industrielles, et dont les valorisations sont comprises entre 15 et 80 millions d’euros. Avec les groupes OMP et GPI, NewAlpha met la main sur deux structures historiques de l’informatique transport, et à fort potentiel. 

Logiciel de gestion du transport GPI

 Des grands groupes aux PME

Avec une croissance annuelle dépassant les 10 %, l’ensemble a réalisé 18 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018 pour un Ebitda consolidé de 5 M€. Il compte plus de 1200 clients. Du côté de GPI, on trouve de nombreuses PME, parmi lesquelles Vingeanne (52), Gamba-Rota (10), Trans’hit (68), TMG (22), Ageneau (49), Bert (26), Dumont (62), Oberson (39), mais aussi de plus grosses structures telles que Mauffrey (88) et GT Location (33). La branche Stock IT de GPI, spécialisée dans la gestion d’entrepôts (WMS), affiche également de belles références avec Doumen (24), Prévoté (95) Dupessey (77) ou encore Rouxel (56), pour n’en citer que quelques-unes.

Concernant OMP, on peut nommer sur la partie TMS LSO et/ou informatique embarquée Eliot :  Tratel (38), Altead (01), Le Calvez (29), Napoly (61), Premat (91), Bertin (35), Caillot (77), Desert (35), Kimmel (67), Depaeuw (59), F. Georgelin (22), Vigneron (54), Agriliance Vivescia Services (51), Garnier (22), Jourdan (50), Prevost (93), Raud (49), mais aussi DB Schenker, Brun Invest (38), Geodis Road Transport (73), et Total avec ses filiales combustibles.

Informatique embarquee et logiciel de transport OMP Eliot chez Premat

D’ores et déjà, ce nouvel ensemble s’affiche comme « un acteur incontournable du marché français de l’informatique transport et de la logistique ». Et liste ses différents produits : 

. Les solutions TMS (LSO, D’Artagnan, Route2000w)

. Les solutions WMS (Stock IT)

. Les solutions de gestion de parc (GPI Parc, GesAtel)

. La solution de gestion des temps conducteurs & archivage légal (Timedisc Web, Timedisc-Eliotime Web)

. L’informatique Embarquée (Eliot)

Alain André dirigeant fondateur de GPI

Des synergies technologiques

L’ensemble de ces briques applicatives couvre véritablement l’ensemble des besoins informatiques des entreprises de transport – dont les plus actuels : dématérialisation, signature électronique, traçabilité jusqu’au dernier kilomètre, etc. – et leur diversification logistique. La plupart de ces logiciels sont interfacés depuis des années, et permettent déjà un flux d’informations fluide entre les ordinateurs de bord et l’informatique d’entreprise, à l’exemple d’Eliot et de d’Artagnan. De nombreuses synergies informatiques potentielles sont néanmoins envisageables. La montée en puissance des applications mobiles comme extension des TMS, ou encore l’agrégation des données issues de l’informatique embarquée constructeur, pousse à de nouvelles interfaces et fonctionnalités. Les demandes des transporteurs sont de plus en plus nombreuses, et pressantes. Dans ce contexte, la puissance de développement des prestataires informatiques sera une donnée décisive de compétitivité dans les années à venir.

Commentaires

commentaires





Source link

Une erreur aboutit au décès d’un enfant à Gustave-Roussy 


Une erreur dans la gestion du stock de la pharmacie aurait abouti à un surdosage mortel. Des difficultés d’organisation pointées depuis plusieurs mois par les médecins de l’hôpital, selon un reportage de France 2.

Une «erreur» de traitement a entraîné au mois de mai la mort d’un enfant traité par chimiothérapie au centre anticancer Gustave-Roussy (Villejuif), a indiqué l’institution, après un reportage de France 2 mettant en cause l’organisation de sa pharmacie diffusé jeudi. «Il s’agissait d’une erreur humaine d’enregistrement d’un produit dans le stock de la pharmacie sous une mauvaise référence, qui n’a pas été décelée ensuite lors de la préparation de la chimiothérapie, en dépit des quatre contrôles existants au cours de la production», a indiqué Gustave-Roussy dans un communiqué. L’Institut «assume pleinement l’erreur pharmaceutique à l’origine du décès» et a diligenté une enquête interne, en lien avec l’Agence régionale de Santé.

» LIRE AUSSI – Cancer du sein: un test pour éviter les chimiothérapies inutiles

La pharmacie de l’établissement produit chaque année 90.000 poches de traitement, dont 40% de manière automatisée grâce à deux robots installés en janvier et juillet 2018. Les molécules doivent être produites sur place, car les dosages sont adaptés à chaque patient et ne peuvent être préparés très longtemps à l’avance, pour des raisons de stabilité du produit, explique-t-on à Gustave-Roussy. Permettant d’augmenter la productivité de la pharmacie, «le recours au robot constitue un gain majeur en termes de sécurité pour le patient, puisque l’appareil effectue des contrôles gravimétriques (de pesée) sur 100 % des préparations afin de s’assurer que la dose préparée correspond à la dose prescrite par le médecin au patient concerné», indiquait Gustave-Roussy en juin 2018..

Contrôle des produits préparées manuellement

L’Institut indique avoir mis en place de nouvelles mesures pour sécuriser sa production. D’abord des «mesures informatiques correctives» contre le risque d’erreur de gestion de stock à l’origine du drame. «Un contrôle analytique» par spectrométrie de masse (technique d’analyse qui permet, de façon très rapide, de caractériser les molécules contenues dans un échantillon) est en outre appliqué à la majorité des produits préparés manuellement. «Une zone de quarantaine accueille ainsi à présent les poches qui doivent être testées préalablement à leur envoi dans les services, et elles ne peuvent en sortir qu’après retour favorable du laboratoire de contrôle», explique l’institut.

Restent, ajoute le communiqué, 10% de la production qui «ne peuvent pas faire l’objet d’une fabrication par robot ou d’un contrôle libératoire, car il s’agit souvent de molécules innovantes pour lesquelles il n’existe pas encore de méthode de dosage». Plusieurs étapes ont été mises en place pour valider la production de ces préparations. Gustave-Roussy évoque enfin le projet d’acquérir un nouveau robot de production, et le recrutement de deux pharmaciens.

» LIRE AUSSI – Cancer: la prise en charge est presque optimale en France

Le reportage de France 2 évoque un courrier de médecins du centre envoyé le 14 juin à la ministre de la Santé Agnès Buzyn et au préfet d’Ile-de-France Michel Cadot. Le courrier pointe «des anomalies récurrentes dans la chaîne de contrôle de la production et de la délivrance de chimiothérapie» depuis deux ans et «des erreurs répétées conduisant à des conséquences graves», ajoutant que «pour des raisons évidentes de sécurité, les praticiens ont pris la décision de faire traiter hors de Gustave-Roussy une proportion significative» de patients qui leur avaient été adressés. L’institut, qui reconnaît des «difficultés», se défend en indiquant que «la très grande majorité» entraîne «à titre principal des retards de livraison des poches et par conséquent de longs temps d’attente en hôpital de jour», «sans conséquences cliniques pour les patients».



Source link

en 2 mots ! Par Fundswatch


© Reuters.

Point de vue rapide et arbitrages récents d’Alexandre Piazza, Responsable de la Gestion Assurantielle, clientèle externe et caisses régionales.

Lire la suite

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.





Source link

L’UE interdit la pêche au cabillaud en mer Baltique jusqu’au 31 décembre


La Commission européenne a donné son feu vert mardi à l’interdiction jusqu’à la fin de l’année de la pêche au cabillaud dans la majeure partie de la mer Baltique, face au risque d’effondrement des stocks.

» LIRE AUSSI – 86% des poissons vendus en grande surface proviennent de pêche non durable

L’interdiction entre en vigueur «immédiatement», et est valable jusqu’au 31 décembre, indique dans un communiqué l’exécutif européen, qui chapeaute la gestion des stocks de poissons dans les eaux européennes.

Alertée par les scientifiques qui suivent l’évolution des ressources halieutiques, la Commission met en garde contre «un déclin rapide du stock qui risque de conduire à un effondrement si aucune mesure n’est prise».

» LIRE AUSSI – Pêche: les États membres de l’UE soutiennent une subvention pour le renouvellement des bateaux

Le total admissible de capture pour le cabillaud de la Baltique orientale, ou quota de pêche, a été réduit chaque année depuis 2014 pour atteindre un peu plus de 24.000 tonnes en 2019. Mais, note la Commission, «les pêcheurs n’ont utilisé ces dernières années qu’entre 40 et 60%» de ces quotas, «probablement en raison de la quantité insuffisante de poissons à taille commerciale».





Source link