Attention, les AirPods sont en rupture de stock


Besoin d’un cadeau high-tech de dernire minute? Les AirPods sont un tarif idalement positionn pour les ftes de fin d’anne. Tellement bien positionn qu’Apple a peut-tre lgrement sous-estim la demande pour ses couteurs sans fil en ce mois de dcembre. Les AirPods sont en effet en rupture de stock sur l’Apple Store, qui ne propose plus de livraisons en dcembre. Si vous achetez aujourd’hui, vous serez livr le 4 janvier au plus tt, et il en est de mme chez de nombreux revendeurs (voir notre comparateur de prix). Il reste cependant une solution si vous comptez les avoir rapidement: vous rendre en boutique! Qu’il s’agisse de celles d’Apple ou de celles des revendeurs, les stocks semblent toujours au rendez-vous un peu partout en France; nous vous conseillons toutefois de consulter les stocks avant de prendre le risque de vous dplacer pour rien…

AirPods Apple Store

Si les AirPods vous font de l’oeil mais que vous ne comptez pas les offrir pour Nol, n’oubliez pas que de nouveaux modles devraient voir le jour bientt avec la technologie Bluetooth 5.0 et la puce Apple W2, qui devrait permettre la gestion de la fonctionnalit « Dis Siri » (lire: Les nouveaux AirPods pour dbut 2019?).

Des liens n’apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de dsactiver votre bloqueur de pub !



Source link

Les fonctionnalités indispensables à votre nouveau système de caisse


2019 arrive dans seulement dans quelques jours. Êtes-vous prêt à démarrer cette nouvelle année ? Le moment est-il enfin venu pour vous d’ouvrir cette boutique dont vous avez toujours rêvé ? Ou souhaitez-vous élever votre magasin actuel au niveau supérieur ? Dans cet article vous trouverez les 4 fonctionnalités qui font vraiment la différence auprès des utilisateurs Lightspeed Retail.

1. Gestion d’inventaire

La connaissance de votre stock de produits est un aspect important pour le bon fonctionnement d’un magasin. La gestion des stocks de Lightspeed Retail vous permet non seulement de suivre le nombre de ventes, mais aussi d’organiser vos produits de la manière la plus simple et la plus rentable possible. En plus de l’entrée de produit standard, vous pouvez rapidement créer des variations de produit telles que la couleur et la taille, et combiner des produits individuels pour les vendre en groupe.

La mise en place d’un point de réapprovisionnement automatique pour vos produits les plus vendus peut vous aider à maintenir votre stock efficacement. Cette fonction vous assure de ne jamais manquer de vos best-sellers. Pour vous assurer que votre offre globale de produits correspond le mieux possible à la demande, Lightspeed vous offre un aperçu des coûts et des marges bénéficiaires de produits et catégories spécifiques. De cette façon, vous pouvez voir ce qui se vend le mieux, et vous pouvez organiser votre stock de manière optimale.

« La circulation rapide des marchandises grâce à la fonction multi-emplacement de Lightspeed assure une plus grande conversion. Un employé se trouvant dans la boutique anversoise peut facilement savoir si certains articles sont disponibles dans le stock de Gand, mettre deux bagues de côté, venir les chercher et les vendre à Anvers le lendemain. » – Gilles Van Gestel – Fondateur I.Ma.Gi.N. Jewels

En savoir plus sur Lightspeed Retail ?

Parlez à nos experts ou commencez votre essai gratuit.

2. Solution Omnicanal

Si vous pensez explorer le marché en ligne, Lightspeed Omnicanal assure que la transition entre le commerce hors ligne et en ligne puisse se dérouler le plus facilement possible. Vos produits existants en magasin sont ajoutés sur votre boutique en ligne en quelques clics. Les ajouts ultérieurs peuvent être mis en ligne rapidement avec l’outil d’importation. De plus, la gestion centralisée des stocks assure la synchronisation des ventes en magasin et sur le Web, de sorte que vous ne rencontrez jamais de pénuries inattendues dans votre stock.

« Pourquoi utilisons-nous l’omnicanal ? Pour nous c’est l’avenir ! Les gens veulent avoir le luxe de choisir les deux. Et cela nous distingue des grands joueurs qui n’opèrent qu’en ligne. C’est une sorte de carte de visite. » – Spencer Samuels – Manager E-commerce Avenue Store & Lockwood Skateshop

L’intégration entre Lightspeed Retail et Lightspeed eCom, vous permet de configurer et formater votre boutique en ligne pour lui donner une identité similaire à votre magasin.  

3. Fidélisation des clients

Vos clients sont la base fondatrice de votre entreprise. C’est donc essentiel d’accorder une attention particulière à leur expérience en magasin. Avec Lightspeed, vous pouvez mener votre service client à un tout autre niveau : Lightspeed Retail offre la possibilité d’enregistrer des profils de clients individuels et des groupes de clients dans le système. Vous pouvez réserver des produits pour les clients, accorder des réductions à certains groupes ou individus (par exemple aux étudiants) et récompenser les visiteurs fidèles en proposant un programme de fidélisation.

Les données collectées dans le cadre de la gestion de la clientèle vous sont utile en tant qu’entrepreneur pour mieux comprendre le comportement d’achat de vos clients. Des données telles que l’historique d’achat d’une personne et certaines tendances dans le comportement d’achat général peuvent être utilisées pour optimiser davantage votre assortiment. De cette façon, vous répondez à la demande de vos clients et vous développez votre entreprise. Tout le monde y gagne !

4. Paiements

Il va sans dire que les paiements sont nécessaires au bon fonctionnement d’une entreprise. Du paiement en liquide aux cartes de crédit, vous voulez vous assurer que ces paiements soient effectués en toute sécurité et que vos clients puissent utiliser la méthode de paiement qu’ils préfèrent. De plus, la mobilité du système de caisse permet de payer partout dans le magasin. Cette fonction présente un certain avantage quand on sait que les clients auront tendance à quitter un magasin s’ils doivent faire plus de 5 minutes de file. Vous n’êtes donc pas obligé de vous encombrer d’une caisse enregistreuse le comptoir, mais vous pouvez tout contrôler à partir d’un iPad.

Découvrez les fonctionnalités indispensables à votre commerce

En savoir plus sur Lightspeed Retail ?

Parlez à nos experts ou commencez votre essai gratuit.



Source link

Rationaliser les données de gestion pour les services Achat


Computer Engineering, MARDI 18 DéCEMBRE 2018 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Qu’ils fonctionnent de manière autonome ou en configuration multisite, tous les services Achats hospitaliers souhaitent disposer de données de gestion actualisées et organisées, de manière à piloter au mieux leur activité. Le logiciel Économat® de Computer Engineering facilite leur gestion quotidienne.

module-economat-de-computer-engineeringÉconomat® est un logiciel interactif destiné à la gestion du stock de l’économat des établissements de santé.Il fournit des tableaux de bord complets, en valeur et en volume, sur tous les mouvements des produits et des articles distribués dans chaque service de l’établissement : produits d’entretien, alimentation, papeterie, matériel médico-chirurgical…

Utilisé en complément de la solution Pharma®, dédiée à la gestion du circuit des produits de santé et de la pharmacie à usage intérieur, il couvre l’ensemble des achats effectués par l’établissement de santé. Il constitue ainsi l’outil idéal de prévision et d’organisation du stock, comme le constate Noëlle Gavin, contrôleur de gestion à l’Hôpital européen de Marseille, où les solutions Pharma® et Économat® de Computer Engineering sont déployées sur l’ensemble des services depuis plusieurs années : « Économat® gère l’intégration complète de toutes les commandes de la sphère Achat, à la fois sur la pharmacie à usage intérieur, les consommables médicaux et non médicaux, voire des équipements plus conséquents de type matériel. Il n’y a que pour les achats de travaux sur le bâtiment et de restauration que nous n’utilisons pas Économat®. Disposer de toutes les données centralisées permet clairement de rationaliser leur traitement pour le contrôle de gestion. »

Favoriser la convergence entre différents sites

Avec ce logiciel, l’économat assure de manière autonome l’ensemble de sa mission, tout en fournissant aux services de gestion de l’établissement les données dont ils ont besoin.

Dans une logique de coopération interétablissement, Économat®, comme Pharma®, est adapté à la gestion des stocks et au suivi des consommations au sein des groupements hospitaliers de territoire (GHT). Interopérable avec différentes configurations informatiques, prévue pour fonctionner avec l’ensemble des gestions économiques et financières, des systèmes comptables et de pilotage des stockeurs des établissements de soins, cette application évite les doubles saisies, inutiles et sources d’erreurs.
Une souplesse et un gain de temps appréciés par Noëlle Gavin : « L’Hôpital européen de Marseille regroupe six établissements de santé distincts. Avec Économat®, nous accédons à différents niveaux de ventilation des données : par établissement, par service ou de manière globale, il affiche l’ensemble des données de tous les établissements. Ce regroupement sur un seul logiciel facilite grandement le pilotage général des achats. »

Modulable et évolutif, Économat® est composé d’un programme principal et de compléments optionnels permettant d’assurer des tâches particulières dans la gestion de l’économat et surtout de répondre au mieux aux exigences des équipes soignantes.

Plus d’informations : 

engineering, computer engineering, hospitaliers, logiciel, pharmacie, pharmacie à usage intérieur




Source link

« 80 % des stocks de poissons surexploités »


A propos de la surpêche en Méditerranée, le Commissaire européen pour les affaires maritimes et la pêche estime que « la situation est toujours difficile parce que plus de 80 % des stocks de Méditerranée sont toujours surexploités ».

Commissaire Vella, en 2015, vous jugiez la surpêche en Méditerranée « préoccupante », qu’en est-il aujourd’hui ?

Je dirais que la situation est toujours difficile parce que plus de 80 % des stocks de Méditerranée sont toujours surexploités. Mais je veux souligner les progrès très importants qui ont été réalisés depuis le début de mon mandat sous l’impulsion de l’Union européenne. En Méditerranée et en mer Noire, l’Union agit de manière déterminée mais elle ne peut agir seule. Dans ces deux mers, la dimension internationale est fondamentale : ce n’est que tous ensemble que nous pourrons œuvrer pour une pêche durable.

Vous avez fait signer la déclaration MedFish4Ever qu’en est-il ?

Sous mon impulsion, les ministres de la Pêche des pays riverains de la Méditerranée ont signé en 2017 cette déclaration qui met en place des actions concrètes pour les dix prochaines années pour atteindre une gestion durable des stocks. Ça prend du temps mais les pays sont tombés d’accord sur un processus précis. Il ne s’agit donc pas d’une déclaration politique de plus sans portée. Déjà 21 recommandations contraignantes ont été adoptées. Elles vont de l’amélioration des données scientifiques, indispensables à une gestion durable des stocks, à l’adoption de plans de gestion pour deux espèces emblématiques, l’anguille et le corail rouge, en passant enfin par des mesures pour le turbot en mer Noire.

Ce plan entend surtout lutter contre la pêche illégale. Qu’en est-il ?

Ils nous ont permis de mettre en place des Schémas conjoints d’inspection et de surveillance coordonnés par l’Agence européenne de contrôle de pêche de Vigo dans le Détroit de Sicile, le Golfe de Gabès et en mer Noire. Ces Schémas permettent de mener des opérations d’inspection communes à bord de bateaux patrouilleurs, d’observation à bord d’avions et par satellite, d’échange d’information en liaison avec Frontex et l’Agence de surveillance maritime (EMSA), d’échange et de formation d’inspecteurs nationaux.

Avec l’adoption, cette année, de nouveaux plans de gestion dans les mers Ionienne et du Levant et de mesures d’urgence dans l’Adriatique, il nous est à présent possible de mener des opérations de contrôle dans tous les secteurs de la Méditerranée et de la mer Noire. Ces mesures envoient aujourd’hui un message clair aux fraudeurs : aucun secteur ni de la Méditerranée ni de la mer Noir n’est désormais exempt de contrôles et de surveillance.

La Région défend la pêche

Une délégation de la Région, conduite par le vice-président Didier Codorniou, vient de se rendre à Bruxelles pour peser avant le vote du 10 janvier prochain par le parlement du plan de pêche en Méditerranée.*

Il prévoit une réduction des jours et des heures de pêche avec une période de trois mois sans activité entre 0 et 100 m. « Ce plan de gestion n’est pas cohérent avec notre spécificité alors que l’on démontre que l’on a déjà réduit l’effort de pêche », indique Bernard Perez, président du comité régional des pêches d’Occitanie, présent à Bruxelles.

Les pêcheurs au chalut de Méditerranée d’Occitanie, eux, revendiquent une spécificité.

Comme toutes les autres propositions de la Commission, celle de plan de gestion pluriannuel pour les eaux occidentales de la Méditerranée a suivi un processus rigoureux qui a duré trois ans. Toutes les parties prenantes ont pu faire entendre leur voix et notre proposition prend en compte leurs contributions. En ce qui concerne les impacts socio-économiques, ils ont été pris en compte et ils sont limités. Il faut aussi les mettre en balance avec les bénéfices attendus et les risques de l’absence d’action. Les bénéfices attendus sont tous ceux découlant de stocks en bon état de conservation : moins de temps de pêche donc moins de frais fixes, mais plus de revenus et donc plus de profit pour les pêcheurs et plus de temps passé au sein de leur famille. Si nous poursuivons la tendance de la surexploitation, en revanche, les stocks risquent de s’écrouler et à leur suite les pêcheries qui en dépendent.

Mais ils doivent aller plus loin pour travailler et le nombre d’heures autorisé menace d’être réduit…

Je ne veux pas que la Méditerranée subisse cette situation : le merlu du golfe du Lion est exploité à un taux plus de 10 fois supérieur au rythme de renouvellement naturel du stock et nous devons agir maintenant. En ce qui concerne les demandes présentées par les pêcheurs d’Occitanie, il est vrai que le plateau continental est très large à cet endroit et cela rallonge, de fait, le temps nécessaire pour se rendre sur les lieux de pêche. Ce que je peux vous dire pour le moment c’est que les discussions continuent.

Dans notre région, la filière pêche pourrait disparaître…

Je voudrais dire aux pêcheurs que nous voulons précisément éviter cette situation. Et après cette période de transition, il n’y a pas de raison de douter que la filière se maintienne, nous voulons un futur pour elle en Méditerranée.

Les quotas de pêche de thon rouge vont fortement augmenter, qu’en pensez-vous ?

L’augmentation des quotas de pêche fait suite aux avis scientifiques et est progressive (28 000 tonnes pour 2018, 32 400 pour 2019 et 36 000 pour 2020). Les scientifiques nous disent que cette augmentation est durable sur le long terme. Nous nous réjouissons donc que les opérateurs puissent bénéficier des sacrifices qu’ils ont consentis pendant dix ans.



Source link

La caisse enregistreuse, la solution flexible et performante adaptées aux commerces !


11déc.




Traditionnellement, composée d’un clavier, d’une machine à calculer, de 2 imprimantes et d’un tiroir-caisse, la caisse enregistreuse n’a cessé d’évoluer et d’apporter en optimisation de votre gestion de commerce ou point de vente.

La caisse enregistreuse pour quel type de commerce ?

La caisse enregistreuse Tunisie est un outil de gestion conçue spécifiquement pour répondre aux besoins quotidiens des entreprises comme commerce de détail, salon de thé et restaurant, les magasins de vente de prêt-à-porter…
Elle optimise le traitement de vos opérations en automatisant toutes les statistiques de ventes, que ce soit au niveau des stocks, des données clients. Elle est aujourd’hui un allié indispensable pour de nombreux commerces et se distingue par sa simplicité d’utilisation, sa rapidité d’exécution et de prise en main.

Existe-t-il une différence entre la caisse enregistreuse et le logiciel de caisse enregistreuse ?

Le logiciel de caisse est au cœur du système de paiement. C’est le moteur qui le fait fonctionner la caisse enregistreuse. Ce programme informatique complet relié à votre comptabilité ainsi qu’à votre gestion de stock est installé sur un terminal, appelé communément la caisse enregistreuse.

Quels sont les avantages de la caisse enregistreuse ?

Les avantages de la caisse enregistreuse sont multiples. Ce terminal de point de vente sécurise, garde une trace, stock et comptabilise toutes les transactions. Très pratique, elle permet de vous faire gagner du temps et d’être beaucoup plus efficace au travail. Le logiciel tactile favorise une amélioration du service client et la procédure de paiement est beaucoup plus rapide.

La caisse Tunisie évite les erreurs, qui peuvent facilement arriver lors d’une journée chargée. Votre commerce devient plus productif et vos stocks sont gérés en temps réel. En plus, le logiciel est évolutif permet de s’adapter à votre rythme de croissance.

Quel est le prix d’une caisse enregistreuse ?

Il existe de nombreux modèles sur le marché. Du plus classique à la pointe de la technologie, les caractéristiques et les fonctionnalités influent beaucoup sur son prix. Toutefois, il est important de choisir une caisse enregistreuse de qualité adaptée à vos besoins, en fonction de votre activité, de votre fréquence d’utilisation, etc.





Source link

Réhabilitation des services hospitaliers, relance des projets interrompus, dettes de la PCH…Hasbellaoui annonce de nouvelles mesures


Le ministre de la Santé a réuni hier les présidents des conseils scientifiques, les directeurs généraux des CHU et les directeurs des centres anti-cancer. Hasbellaoui qui a annoncé sa feuille de route pour 2019, a instruit sur la nécessité de la réhabilitation des services hospitaliers et la relance des projets interrompus. La généralisation du dossier électronique du malade et la dotation de l’ensemble des pharmacies hospitalières d’un outil de gestion informatisé des médicaments font également partie des défis du secteur pour la nouvelle année.
Salima Akkouche – Alger (Le Soir) – Visiblement, on peut espérer que 2019 soit l’année de la modernisation du secteur de la santé avec l’introduction de moyens technologiques.
Hasbellaoui qui a tenu hier une réunion d’évaluation avec des présidents des conseils scientifiques, des directeurs généraux des CHU et des directeurs des CAC, a donné des instructions «strictes» en vue de généraliser le déploiement du dossier électronique médical au niveau de tous les centres hospitalo-universitaires, dans le cadre du système informatique national.
Le premier responsable du secteur a également recommandé à ce que l’ensemble des pharmacies hospitalières soient dotées d’un outil de gestion informatisé des médicaments, notamment la gestion du stock et le circuit du médicament.
Le ministre de la Santé qui a annoncé son plan de travail pour 2019 a ordonné la création d’un Registre national des maladies orphelines, a indiqué un communiqué rendu public par ce département. Parmi les axes prioritaires aussi de la feuille de route de Hasbellaoui, la nécessité d’améliorer le fonctionnement des urgences médico-chirurgicales et de remédier à tous les dysfonctionnements en matière d’accueil, d’orientation et d’hygiène hospitalière ; d’assurer tout ce qui facilite la prise en charge des cas urgents, en veillant à la disponibilité et l’entretien régulier du matériel et des équipements médico-chirurgicaux.
Concernant le cadre de travail en milieu hospitalier, le ministre, souligne le communiqué, a rappelé la nécessité de créer toutes les conditions favorables aux équipes médicales et paramédicales afin de s’acquitter au mieux de leurs tâches et de garantir la sécurité aux équipes de garde. Le premier responsable du secteur a aussi instruit pour «porter les activités médico-chirurgicales à un plus haut niveau, d’améliorer et organiser le travail et la gestion des services des urgences, conformément aux efforts consentis par l’Etat pour améliorer ces services qui reflètent le système de santé tout entier».
Hasbellaoui a aussi demandé à ce que les dettes de la PCH soient acquittées «dans les plus brefs délais», tout en préparant ses contrats dans les délais. Au sujet de la transplantation, le ministre a ordonné de poursuivre le programme national de transplantation d’organes, de tissus et de cellules, sous réserve de l’accréditation de l’Agence nationale des greffes d’organes. Le ministère de la Santé a souligné, par ailleurs, que deux réunions seront programmées au cours des prochains jours pour examiner la question de l’organisation des urgences médicales et de la radiothérapie.
S. A.





Source link

Définition, avantages et comment lancer son e-commerce


Le dropshipping est un business grandissant qui vous permet de lancer une activité en ligne sans stock rapidement avec un faible investissement. L’idée de cette variante du e-commerce est de profiter du gigantesque marché de la vente sur Internet.

La croissance constante du commerce électronique est engendrée par le développement des technologies toujours plus innovantes, du renforcement de la sécurité et le renforcement de la législation concernant les sites en ligne. Toutes ces questions concernent, par exemple, le paiement en un clic, en plusieurs fois, le cross-canal, l’expérience utilisateur, les avis clients, les délais de livraison, retours produits, etc.

La vente en ligne sans stock, plus communément appelée dropshipping, est également l’un des facteurs d’expansion du e-commerce. Cette pratique a considérablement augmenté le nombre d’e-commerçants sur la toile ainsi que le nombre de boutiques en ligne. Si vous souhaitez vous lancer dans ce business, voici une définition concrète du dropshipping, les avantages et les bonnes pratiques pour être efficace et rentable.

C’est quoi le dropshipping ?

La fonction principale du dropshipping concerne l’absence de stock et de logistique. En tant que vendeur, vous n’entreposez aucun produit et, à aucun moment, vous ne gérez les livraisons. C’est votre fournisseur ou grossiste qui se chargera de toute cette partie : gestion des stocks, expedition, livraison, etc.
Pour vous donner un exemple, imaginons que vous souhaitez créer un site de vente en ligne d’accessoires pour la cuisine.

  1. Dans un premier temps, vous allez chercher un fournisseur ou un grossiste qui propose des produits dans votre niche et dans votre thématique.
  2. Une fois que vous avez trouvé des produits de qualité qui correspondent à vos attentes, vous allez les ajouter sur votre boutique en ligne.
  3. Vous allez rédiger les fiches produits de ces articles et mettre en place différents leviers pour attirer des visiteurs et les pousser à l’achat : SEA, SEO, marketplaces, etc.
  4. Après quelques jours… Une première commande ! C’est Richard, habitant dans la région parisienne qui a acheté un ustensile pour réaliser des pancakes.
  5. Vous allez encaisser l’argent et passer la commande du produit à votre fournisseur ou grossiste en lui indiquant les coordonnées de Richard. C’est à ce moment que vous touchez votre marge.
  6. Votre grossiste va ensuite s’occuper de toute la partie logistique et va livrer le produit directement à votre client.

Dans le dropshipping, on retrouve la notion de fournisseur, distributeur et acheteur. Voici un schéma pour vous expliquer le fonctionnement du dropshipping.

Les avantages du dropshipping

Voici une liste non exhaustive des différents avantages de la vente en ligne en dropshipping.

La suppression de la logistique

C’est une surprise pour personne. L’avantage principal de ce business est la suppression totale de la logistique pour le dropshipper. A aucun moment, vous n’avez besoin de stocker des produits, préparer l’emballage des colis et livrer votre client.

L’investissement faible

Cette absence de stock va également s’avérer bénéfique pour votre porte monnaie ! L’investissement pour se lancer dans la vente en ligne sans stock est considérablement réduit. Vos seules dépenses vont être liées à la création de votre boutique en ligne et à la mise en avant de vos produits sur le web.

Lancer sa propre entreprise

Avec le dropshipping et le statut de micro-entrepreneur, vous pouvez devenir votre propre patron et lancer votre business rapidement. Internet vous offre la possibilité de travailler quand vous voulez et où vous voulez !

Cibler le monde entier

Une boutique en ligne est constamment ouverte, 7 jours sur 7 et 24h sur 24. A la différence d’un commerce physique, votre clientèle n’est pas limitée ! Vous pouvez cibler n’importe quelle audience dans n’importe quel pays à n’importe quelle heure, même pendant que vous êtes en vacances.

Bien entendu, ce ne sont pas les seuls avantages ! Il existe tout un tas d’autres bénéfices liés à la pratique du dropshipping.

Comment se lancer efficacement dans le dropshipping ?

Même si ce business est accessible à n’importe qui, il y a néanmoins quelques points importants à aborder et à mettre en avant pour bien préparer et réussir votre lancement.

Le choix de la solution e-commerce

Il est primordial ! La qualité de votre plateforme va définir le futur de votre business en ligne. Vous devez opter pour une solution qui convient parfaitement à vos attentes et à vos besoins. Les 2 solutions qui ressortent le plus sur le marché sont Dropizi et Shopify.

Ce sont des plateformes SaaS qui vous fournissent un outil tout-en-un pour créer votre boutique en ligne et gérer les différentes fonctionnalités de votre e-commerce. Tous les aspects techniques sont gérés par la plateforme elle-même : hébergement, mise à jour, maintenance, intégration de nouvelles fonctionnalités, etc.

Le choix de la niche

Chaque produit est différent et chaque produit a son audience. Pour réussir dans le dropshipping, vous devez trouver des produits qui cartonnent ! Pour faire le bon choix, analysez autour de vous les tendances et les différentes places de marché comme Amazon ou encore AliExpress. Le meilleur ratio pour un produit gagnant est une popularité grandissante conjuguée à une concurrence faible.

Le choix du fournisseur

Votre grossiste ou votre fournisseur va avoir un impact conséquent sur la réussite de votre site e-commerce.

Internet regorge de fournisseurs en tout genre dans tous les secteurs. Malheureusement, la plupart du temps, ce sont des grossistes populaires et de nombreux drophippers travaillent déjà avec eux. Ceci est signe que la concurrence est très rude !
Je vous conseille donc de chercher au delà des 10 premiers résultats des moteurs de recherche et de contacter des boutiques en ligne avec très peu de notoriété. Par exemple, les créateurs sur Etsy sont des vendeurs qui seront sûrement ravis de votre proposition de partenariat permettant d’améliorer la visibilité de leurs produits.
Une fois que vous pensez avoir trouvé le bon fournisseur, je vous conseille de faire quelques tests de commandes pour analyser les délais de livraison, la gestion des retours, la disponibilité, la qualité des produits, etc.

La stratégie marketing

Vous pouvez avoir le plus beau site de dropshipping au monde, si votre stratégie digitale n’est pas optimale, aucun prospect ne se rendra sur votre boutique ! Pour vous différencier de vos concurrents vous devez travailler efficacement vos différents leviers webmarketing : e-mailing, seo, sea, réseaux sociaux, places de marché, etc. Vous devez vous forger une véritable image de marque sur le web et mettre tout en place pour améliorer votre visibilité.

Vous savez maintenant ce qu’est le dropshipping, les différents avantages de ce business ainsi que les points importants à connaître pour se lancer efficacement. Il ne vous reste plus qu’à mettre votre site en ligne pour réaliser vos premières ventes et générer des revenus !





Source link

Le Malawi Stock Exchange, proche d’accueillir une société de développement et de gestion immobilière sur sa cote


(Agence Ecofin) – Le Malawi Stock Exchange est proche d’accueillir une nouvelle société sur sa cote, avec le lancement vendredi 7 décembre jusqu’au 28 décembre 2018, de l’opération de souscription à l’offre publique initiale d’ICON Properties, une société de développement immobilière.

L’entreprise s’est constituée cette année 2018, avec la mise en commun de portefeuilles d’actifs immobiliers de plusieurs entreprises formant une valeur totale de 50 milliards de kwachas malawiens (soit environ 63,8 millions $), dont ceux de l’assureur NICO Holdings.

1,68 milliard d’actions sont offertes à la souscription du public, ce qui représentera 25% de son capital social. L’opération est une initiative type, à travers laquelle une société décide de mobiliser de l’argent sur le marché financier, afin de financer son développement.

ICON pourrait encore solliciter le marché si le besoin se fait sentir, car son nombre d’actions autorisées est de 10 milliards. Or avec l’offre publique initiale actuelle elle n’en sera qu’à 6,68 milliards actions, et un peu plus si l’offre est sur-souscrite.

La valeur des ressources qui seront mobilisées à l’issue de cette opération est évaluée à 14 milliards de kwachas malawiens (20 millions $). Mais en cas de sur-souscription, il est prévu qu’on aille jusqu’à 18,37 milliards de kwachas malawiens (25 millions $), pour une valeur boursière qui sera de 62,12 milliards de kwachas (84,8 millions $).

C’est la première IPO du Malawi Stock Exchange depuis 2017. Une opération importante pour un opérateur de marché, qui évolue dans un environnement particulier.

Dans un rapport de la banque centrale du Malawi datant de 2017, il est ressorti que le gros de l’épargne du pays était détenue par des fonds de pension et d’assurances, alors que les entreprises du pays ont fortement besoin de capitaux pour assurer leur croissance. 

Idriss Linge





Source link

Kirao franchit les 800 millions d’euros d’encours et renforce ses équipes


Un développement soutenu

Fondée en 2014, Kirao est une société de gestion indépendante spécialiste du stock picking en actions européennes. Depuis sa création, la société a connu un développement rapide. Les encours gérés dépassent désormais 800 millions d’euros, dont 600 millions d’euros en gestion collective. Le fonds Kirao Multicaps a franchi le seuil des 350 millions d’euros depuis plusieurs
mois.

Renforcement des équipes

Mégane Pasquini, a rejoint la société pour développer la clientèle des conseillers en gestion de patrimoine en France. Diplômée de l’ISC Paris, elle a exercé plus de 4 ans la profession de conseillère en gestion de patrimoine au sein d’un agent général AXA.

« La taille de nos fonds, leur track record et la qualité du référencement en assurance vie permettent aujourd’hui d’accélérer notre développement auprès des conseillers en gestion de patrimoine français. Ils sont sensibles à notre indépendance, notre dynamisme et à nos performances et nous sommes résolument prêts à les accompagner dans leur allocation d’actif »
a déclaré Fabrice Revol, fondateur de KIRAO et responsable de la gestion.





Source link

Le ministre de la Santé souligne la nécessité d’améliorer le fonctionnement des urgences médico-chirurgicales


Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui, a souligné la nécessité d’améliorer le fonctionnement des urgences médico-chirurgicales et de remédier à tous les dysfonctionnements en matière d’accueil, d’orientation et d’hygiène hospitalière, indique lundi un communiqué de ce ministère.

Présidant une réunion d’évaluation dimanche au siège de son département ministériel avec les présidents des conseils scientifiques, les directeurs généraux des centres hospitalo-universitaire (CHU) et les directeurs des centres anti-cancer (CAC), M. Hasbellaoui a appelé à « assurer tout ce qui facilite la prise en charge des cas urgents, en veillant à la disponibilité et l’entretien régulier du matériel et des équipements médico-chirurgicaux », précise-t-on de même source.

Il a, également, mis l’accent sur « l’importance d’une gestion rationnelle de tous les moyens et capacités mis en œuvre par l’Etat au service des citoyens ».

Après avoir entendu les préoccupations des présidents des conseils scientifiques, des directeurs généraux des CHU et des directeurs des CAC, le ministre a donné « plusieurs recommandations et instructions constituant les priorités des axes de la feuille de route pour l’année 2019 », mettant l’accent sur la nécessité de « porter les activités médico-chirurgicales à un plus haut niveau, d’améliorer et organiser le travail et la gestion des services des urgences, conformément aux efforts consentis par l’Etat pour améliorer ces services qui reflètent le système de santé tout entier ».

Par ailleurs, le ministre a réaffirmé la nécessité de « réhabiliter tous les services hospitaliers n’ayant pas bénéficié du programme de réhabilitation, de relancer les projets interrompus, d’adopter le principe de coordination et de communication comme règle de base entre les différents services, afin d’adapter un système optimal dans la gestion des services, conformément à une organisation hiérarchique aux caractéristiques bien définies ».  

Concernant le cadre de travail en milieu hospitalier, il a rappelé la nécessité de « créer toutes les conditions favorables aux équipes médicales et paramédicales afin de s’acquitter au mieux de leurs tâches et de garantir la sécurité aux équipes de garde ».

Le ministre a donné aussi des « instructions strictes en vue de généraliser le déploiement du dossier électronique médical au niveau de tous les centres hospitalo-universitaires, dans le cadre du système informatique national, de doter l’ensemble des pharmacies hospitalières d’un outil de gestion informatisé des médicaments, notamment la gestion du stock et le circuit du médicament ».

Il a, en outre, ordonné la création d’un registre national des maladies orphelines et instruit de « poursuivre le programme national de transplantation d’organes, de tissus et de cellules, sous réserve de l’accréditation de l’Agence nationale des greffes d’organes ».

A la lumière des déclarations des intervenants, le ministre de la Santé a décidé de tenir deux réunions au cours des prochains jours pour examiner la question de l’organisation des urgences médicales et de la radiothérapie, ajoute le communiqué.

 



Source link