Ouverture Abidjan dune confrence sur lvaluation et la gestion des stocks de thonids tropicaux


Le ministre des Ressources animales et halieutiques, Kobenan Kouassi Adjoumani a procd, mercredi, Abidjan, louverture dune confrence sur lvaluation et la gestion des stocks de thonids tropicaux.

Selon M. Adjoumani, cette runion, qui prend fin jeudi, contribuera faire face de nombreux dfis lis la pche thonire dont la surexploitation des stocks de thonids tropicaux comme lont relev les valuations antrieures et notamment le thon obse, et la comptitivit des entreprises.

Il a prcis que la filire thonire, dont dpendent de nombreux acteurs de la pche industrielle et de la pche artisanale, a surtout et incessamment besoin dtre protge afin quelle continue de jouer pleinement son rle conomique, de pourvoir aux moyens dexistence des professionnels et des acteurs, et de contribuer lapprovisionnement de nos populations en protines halieutiques.

Car cette filire, a ajout M. Adjoumani, grande pourvoyeuse demplois pour les femmes et les jeunes, restera un important levier de lutte contre la pauvret conformment la vision dmergence du pays et aux objectifs du Programme social gouvernemental (PS-Gouv).

Jinvite les acteurs de la filire thonire ivoirienne ainsi que nos experts bien percevoir les dfis auxquels nous sommes confronts, bien apprhender les recommandations de la runion du comit permanent pour la recherche et les statistiques de lICCAT sur lvaluation du stock et bien apprcier les outils et mthodes dvaluation des stocks dans loptique dune meilleure gestion de nos ressources , a recommand le ministre Adjoumani aux experts.

A ce titre, il a mis le vu de la Cte dIvoire quun consensus soit trouv lors de la prochaine runion annuelle par la prise dune recommandation en matire de gestion des thonids tropicaux conformment lavis scientifique.

Etant donn que lattribution des quotas de pche est un lment important de la future recommandation, M. Adjoumani a demand la Commission internationale pour la conservation des thonids de latlantique (ICCAT) de tenir compte des besoins des Etats ctiers en dveloppement, car les populations de ces rgions sont tributaires des ressources qui contribuent assurer leurs moyens dexistence.

Cette rencontre, qui est linitiative du comit dadministration du rgime dentreprise franche de transformation des produits halieutiques et de la direction de laquaculture et des pches, servira galement faire connaitre limpact et les mthodes de mise en uvre des recommandations de la runion du comit permanent pour la recherche et les statistiques de lICCAT sur lvaluation du stock.

(AIP)

bsp/fmo





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *