la startup historique des commerçants de détail


Né au cœur du sentier, à une époque où l’ordinateur n’avait pas encore gagné ses lettres de noblesse, Fastmag a été le premier éditeur à proposer une solution logicielle de gestion commerciale en mode Saas et à en démocratiser l’accès, permettant à de nombreuses petites entreprises ou de grands réseaux de gagner en agilité.

 

Trente plus tard, l’entreprise, qui a traversé toutes les évolutions du commerce physique ou en ligne, aborde le « phygital » avec le même souci de proposer des solutions toujours plus créatrices de valeur aux commerçants. Découverte d’une vraie pépite informatique made in France.

 

Fastmag ou l’innovation pour ADN

 

L’aventure Fastmag débute dans un local de 15 m2  dans le 11e arrondissement de Paris. Là, Serge Chelli vient de créer ACE Informatique et écrit le logiciel Charlie, un outil multi-sociétés destiné à faciliter la gestion, en temps réel, de l’entreprise : commandes, livraisons, ventes, achats et comptabilité. Nous sommes en 1989. Pour assurer la commercialisation de son outil, Serge Chelli propose à Frédéric Sebbagh, analyste développeur spécialiste de la formation, de s’associer au projet. 

 

Charlie ne tarde pas à faire des émules grâce à une fonctionnalité qu’aucun autre logiciel pour les commerçants ne propose alors : la gestion des attributs d’un produit (tailles et couleurs) sous une seule et même référence. Une petite révolution pour les fabricants de textile du Sentier qui, pour certains, travaillent encore sur papier.

 

Un logiciel de gestion commerciale qui bouscule les codes

 

Frédéric Sebbagh est revenu pour nous sur cette période où le travail ne manquait pas. « On a bousculé les acteurs du marché d’alors, comme Timeless et d’autres. (…) On a pris notre essor et, par la suite, quand les difficultés ont commencé à venir, les gens ont compris que le gros n’avait pas beaucoup d’avenir, que c’était dans le détail qu’il fallait se tourner. Car, quand on fait de la fabrication et que l’on vend directement au détail, la culbute est fois 3. La plupart de nos gros clients se sont donc orientés sur le retail. Naturellement, on a fait un logiciel qui correspondait à la réalité du marché : APV, ancêtre de Fastmag ».

 

Fastmag en mode Saas

 

Le logiciel APV sorti, il faudra attendre une dizaine d’années avant que l’outil évolue sur le net pour donner Fastmag. Et, comme toujours avec Serge Chelli, tout est venu du terrain… En effet, l’écriture du logiciel en mode Saas, qui n’avait pas encore ce nom, est partie de la demande d’un ami souhaitant simplifier sa gestion de stock. Serge Chelli pense donc à Internet pour développer la première solution en mode Saas connue en France et baptisée : Fastmag. Elle propose alors trois fichiers : gestion de stock, gestion des clients, les entrées/sortie de stock. 

Depuis, cette solution a rencontré un succès non démenti et s’est enrichie au fil du temps pour devenir le logiciel de retail que nous connaissons aujourd’hui. Mais, pas uniquement… En effet, l’entreprise, qui comptait alors différentes petites entités et logiciels, prend alors le nom de la solution.

 

Fastmag vers de nouveaux horizons

 

Devenu expert de la distribution spécialisée (mode, chaussures, bijoux, objets déco, ameublement, caviste, cigarettes électroniques, corners en magasins…), l’éditeur de solutions logicielles full web les déploie sur plus de 4 000 points de vente, en France et à l’international, notamment aux USA. Parmi sa clientèle, il compte aussi bien des TPE/PME que de grands noms comme Adidas, Sushi Shop, La Redoute, Yves Delorme, pour ce citer qu’eux. Ainsi, ce ne sont pas moins de 10 000 utilisateurs qui ont intégré Fastmag, plébiscitée à la fois sa rapidité d’implémentation, sa richesse fonctionnelle et sa simplicité d’utilisation. 

 

Cette reconnaissance a permis aux cofondateurs de céder l’entreprise à DL SOFTWARE dirigé par Jean-Noël Drouin et Patrick Lemaire, en mars 2017. Une excellente opération pour ce groupe qui renforce alors son pôle retail grâce à cette offre aboutie et mature, devenue un produit ultra complet décliné en briques à mixer à l’envi et couvrant tous les besoins des commerçants de détail. 

Forte de ses nouveaux appuis, Fastmag ambitionne désormais de conforter son leadership dans la digitalisation du point de vente en s’appuyant sur le « phygital ». 

 





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *