Karma conjugue anti-gaspillage et gestion des stocks



Si la gestion de stocks et d’invendus est une problématique majeure des restaurants tout au long de l’année, la période estivale est bien souvent particulièrement critique. En proposant des solutions de plus en plus technologiques, les startups de l’anti-gaspillage alimentaire se positionnent depuis plusieurs mois maintenant comme des alternatives responsables… mais aussi rentables !


 


? En quoi ces applications permettent-elles aux restaurateurs de mieux anticiper et gérer leurs stocks ?


? Comment permettent-elles d’associer revenus complémentaires et démarche solidaire ?


? Etat des lieux des pratiques des restaurants français sur l’anti-gaspillage alimentaire


? Quid du cadre réglementaire français actuel sur le sujet ? Peut-on aller plus loin ?


? Quel rôle la Tech a-t-elle à jouer pour soutenir des pratiques de consommation réalistes et in fine durables ?


? …etc


 


À propos de KARMA


Fondée en 2016 en Suède, Karma est une application qui permet aux restaurants, supermarchés, et commerces de proximité de proposer quotidiennement leurs invendus frais, et ce avec une réduction tarifaire d’au moins 50%. Depuis cette application, les consommateurs peuvent eux choisir directement, et précisément, les plats et aliments qu’ils souhaitent récupérer auprès de l’établissement. Ce choix libre et éclairé, effectué en fonction des goûts ou restrictions alimentaires, est la fonctionnalité qui distingue Karma des principaux autres acteurs du secteur.


Depuis son lancement, Karma a contribué à sauver plus de 300 tonnes de nourriture en Europe, en gagnant la confiance de milliers de partenaires et de centaines de milliers d’utilisateurs. La solidité du modèle économique a également convaincu de nombreux investisseurs, notamment lors d’une levée de fonds en Séries A à l’été 2018. Après une croissance fulgurante en Suède et un lancement réussi au Royaume-Uni (totalisant ainsi 50 villes ouvertes en Europe), Karma s’est lancé en France en début d’année 2019.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *