» Jamais sans livre  » passe en gestion municipale


C’est au cours de l’assemble gnrale extraordinaire de vendredi que Jamais sans livre est passe dans le giron de la commune en rintgrant un statut complet de bibliothque municipale BM3. La dcision avait t prise en conseil municipal du 9 avril.

Pour les bnvoles qui continueront a grer et animer la bibliothque, c’est la charge de la gestion de l’association qui sera supprime. En outre, les adhsions seront dsormais prises en mairie. Il n’y aura donc plus de manipulation d’argent.
Comme l’indiquait la prsidente sortante, Marie-Jeanne Giraud, ce changement de statut n’affecte pas le fonctionnement de la bibliothque qui sera toujours ouverte le mercredi de 15h 30 17h 30, le vendredi de 16h 18h et le samedi de 10h 12h. Elle accueillera aussi toutes les semaines les coliers d’Avanton. Le nom de la responsable, rfrente auprs de la mairie sera connuprochainement, mais l encore, il ne devrait pas y avoir de surprise.

Un appel aux bnvoles

Le tarif d’adhsion reste 5 € pour l’anne et sera gratuit jusqu’ 12 ans. Le changement rsidera dans le fait que les adhsions seront dornavant prises la mairie. La bibliothque sera ferme en aot et rouvrira le 6 septembre. Les familles disposeront d’une carte mais les adhsions sont individuelles.La bibliothque qui continue de fonctionner avec des bnvoles, l’exception du paiement des adhsions qui sera pris par Manon la mairie, est en recherche de nouveaux volontaires, notamment pour faire l’accueil lors des permanences. Un bnvolepeut effectuer diverses tches, outre l’accueil, comme la gestion des emprunts et retours de livres, la rparation, le classement, le rangement, la couverture des nouveaux livres et leur prise en compte dans le systme informatique, la gestion du stock, le dsherbage (limination des livres obsoltes ou abims).
Toutes les bonnes volonts sont bonnes prendre. Et il n’est pas besoin de matriser l’outil informatique car les bnvoles travaillent en binmes. Les dix bnvoles actuels, dont certains doivent abandonner pour diverses raisons personnelles, ne sont pas assez nombreux. A savoir que plus il y aura de bnvoles, moins les contraintes de prsence seront lourdes.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *