Gérez vos stocks d’une main de maître en exploitant vos propres données


Vous avez enfin réalisé votre rêve ; vous êtes à la tête de votre propre entreprise. Vous êtes propriétaire d’une boutique et vous êtes passionné(e) par votre métier. En revanche, comme beaucoup, vous achetez plus en vous basant sur votre instinct que sur des données pures et dures. Si cela confère peut-être à votre magasin son style bien à lui, cela signifie aussi que la stratégie derrière la gestion de votre inventaire manque de fond. Or il est crucial d’être le plus efficace possible, que ce soit dans l’analyse des stocks, les décisions d’approvisionnement, la mise en place de priorités au sein de l’inventaire, la réduction de la freinte de stocks ou encore la minimisation de vos pertes. 

Alors, quelle est la méthode optimale pour constituer vos stocks ? Savoir exactement quelles données vous devez examiner peut vous aider à prendre des décisions commerciales plus éclairées — nous vous expliquons comment et pourquoi ci-dessous. 

 

Décider des articles à acheter pour votre inventaire

Premier conseil : utilisez les ventes des mois ou des années qui précèdent pour estimer ce que vous devez acheter aujourd’hui. Évaluez ce qui se vend bien dans votre boutique et ce qui se vend moins bien ; déterminez pour quels articles vous avez besoin de commander plus de stocks et, au contraire, quels stocks vous vous devez d’écouler. La saisonnalité doit toujours jouer un rôle clé dans vos projections — constituer vos stocks pour les fêtes de fin d’année au bon moment (c’est-à-dire en été) vous permettra d’être fin prêt(e) le moment venu. Examiner les ventes des années passées vous permet de mieux jauger quand acheter plus et quand vous abstenir. Apprenez de vos réussites comme de vos échecs.

 

« Jusqu’à 16 % des SKUs [unités de gestion des stocks] déclarées perdues ou volées étaient en réalité mal rangées, ce qui a conduit à 25 % de profits perdus (conclusion d’une étude issue de Harvard Business Review) ».

Bien promouvoir les produits de votre inventaire

Une bonne stratégie marketing peut faire toute la différence entre un article vendu et un article qui prend la poussière sur vos étagères. Une des clés pour vous permettre de limiter les occurrences de « stocks immobiles », c’est d’analyser les liens entre vos clients et vos produits — pour simplifier, quels types de clients achètent quels produits ? Ces informations vous seront très utiles quand sera venu le moment de promouvoir vos produits. Si votre cible démographique pour l’achat de bagues de fiançailles durant la « haute saison » des mariages est constituée d’hommes, et que vous constatez qu’il n’y a pas de pic de vente desdites bagues, ayez un regard très critique sur la façon dont vous vous adressez à eux, puis rectifiez-la. 

 

Analyser les données de votre inventaire

Analysez toujours les requêtes et commandes spécifiques que vous recevez de la part de vos clients. S’ils demandent souvent des articles que vous n’avez pas en magasin, cela peut être un signe majeur que vous n’achetez pas le bon type de stock, puisqu’il ne répond pas aux besoins et aux désirs de vos clients. Faire attention et repérer les articles qui se vendent comme des petits pains et les articles qui mettent plus de temps à trouver preneurs ou preneuses vous aidera également à ajuster vos habitudes de réapprovisionnement. Trouver le bon équilibre entre la rupture de stock des produits populaires et l’excès de stock des produits qui se vendent plus lentement est crucial pour continuer à faire du profit. 

 

Freinte des stocks

Analysez-vous votre freinte des stocks régulièrement ? Savoir quels produits vous perdez plus que la norme peut vous aider à identifier les articles à mettre sous clé (une mesure préventive pour les protéger). Selon une étude réalisée par Harvard, il était commun que la marchandise soit mal rangée et donc « perdue » par les employés (un phénomène également connu sous le nom de « phantom stock-outs », littéralement « ruptures de stock fantômes »). Jusqu’à 16 % des SKUs [unités de gestion des stocks] déclarées perdues ou volées étaient en réalité mal rangées, ce qui a conduit à 25 % de profits perdus. Vous assurer que votre inventaire est bien classé grâce à l’étude de vos données vous permettra de relever toute incohérence immédiatement, ce qui vous évitera des problèmes plus graves à l’avenir.

 

Vous débarrasser des articles défectueux qui coûtent beaucoup en réparations 

Est-ce que certains produits vous coûtent bien plus en réparations que prévu ? S’ils vous font dépasser le budget dédié à votre inventaire tout en frustrant régulièrement vos clients, remplacer ces produits par d’autres, plus fiables, est une option à considérer. Faire des recherches en ligne pour trouver des articles similaires vous amènera à trouver des produits équivalents d’une qualité supérieure, et peut-être d’autres produits complètement différents, ce qui contribuera à améliorer votre business. Vous accrocher à des articles non profitables nuira à votre entreprise comme aux relations que vous entretenez avec vos clients.

Alors avant de réapprovisionner vos stocks en mode « pilote automatique », persuadé(e) que vous avez sélectionné des produits qui auront un succès fou auprès de nouveaux clients comme d’habitués, prenez le temps de réfléchir et d’analyser vos données. Suivre une méthode fiable comme un système de notation pour valider quels produits commander vous évitera de répéter les mêmes erreurs d’inventaire à l’infini. Vous pouvez cultiver le côté unique, original et innovant de votre boutique, mais cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas utiliser le potentiel que représentent les données pour le faire. Trouvez votre « recette du succès » personnelle en exploitant vos propres données. 

 



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *