« Des masques, ça ne se stocke pas dans une cave »: Raoul Hedebouw revient sur la destruction du matériel médical


Un stock de masques est arrivé hier à l’aéroport de Bierset. 6 millions de masque chirurgicaux qui évitent à ceux qui les portent de contaminer les autres et 147.000 masques FFP2 bien plus efficaces et surtout indispensables au personnel soignant. 

Ces masques FFP2 sont des articles très rares. Pourtant, la Belgique possédait un stock stratégique de 6 millions de pièces mais il a été détruit car « périmé ». Trois ans plus tard, ce stock n’était toujours pas renouvelé. 

Raoul Hedebouw, député fédéral et porte-parole du PTB était invité sur Bel RTL. Il est revenu sur la gestion de la crise par le gouvernement fédéral. « Quand je regarde aussi comment est géré cette crise, quand je vois qu’on a du personnel hospitalier qui monte au front sans les masques suffisants, je trouve cela irresponsable », lâche le porte-parole.

Avant d’ajouter: « On a une ministre qui nous dit que c’était pas bien stocké et qu’il y avait de l’humidité. Si la situation n’était pas aussi grave, on aurait envie d’en rire. Ces masques, ça ne se stocke pas dans une cave. On est quand même un Etat, on est quand même capable de mettre ces masques à l’abri. Est-ce que vous imaginez le niveau du débat politique en Belgique? Donc non, je n’ai pas une confiance aveugle (en ce gouvernement, ndlr) ».

Le PTB n’accordera pas les pouvoirs spéciaux au gouvernement Wilmès II. Il n’avait déjà pas voté la confiance la semaine dernière. 



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *