le fonds Monde Gan change de nom


Créé en 1963 et figurant parmi les pionniers des OPCVM, le fonds Monde Gan géré par Groupama Asset Management devient G Fund World Vision. La stratégie du fonds demeure inchangée : investi en actions internationales, le fonds conserve une gestion active bâtie sur la sélection de titres et sur une vision à long terme de l’investissement.

Pionnier des OPCVM, Monde Gan devient G Fund World Vision. Le fonds, dont les encours sous gestion atteignent 432,23 millions d’euros, conserve la philosophie d’investissement qui a fait son succès à travers les décennies : une gestion active à risque contrôlé, fondée sur un stock-picking sélectif en actions internationales et dont l’objectif est de générer une performance supérieure à l’indice de référence, le MSCI World pays développés.

La construction du portefeuille repose sur un contrôle rigoureux des risques, ainsi qu’une approche  » top-down  » et  » bottom-up « , elle-même fondée sur l’analyse fondamentale et quantitative menée par l’équipe de gestion. L’univers d’investissement international du fonds offre un large vivier d’opportunités. En effet, sans contrainte de  » style  » de valeur ni de taille de capitalisation, G Fund World Vision peut investir dans tous titres des principales bourses mondiales, tous secteurs et toutes zones géographiques profitant de thématiques globales jugées particulièrement porteuses par le gérant. Le fonds affiche ainsi plus de 100 lignes en portefeuille.

La stratégie de gestion de G Fund World Vision capitalise sur les tendances sociétales, parfois séculaires, créatrices de valeur, sans pour autant adopter un positionnement  » thématique « .  » Ces tendances sont importantes pour notre sélection de titres. Nous souhaitons identifier les  » histoires  » d’entreprises assez tôt et les accompagner longtemps, selon une logique d’investisseur de long-terme  » affirme Philippe Vialle.

 » Par exemple, l’évolution des infrastructures IT, l’essor des architectures en cloud et le développement du marché des semi-conducteurs (hardware) ont fait l’objet d’idées d’investissement ces dernières années. De la même façon, nous développons actuellement le thème des biotechs dans le secteur de la santé, en ciblant les sociétés capables de concevoir des technologies médicales en cancérologie et traitement des maladies orphelines  » illustre-t-il.

G Fund World Vision a pour objectif d’offrir aux investisseurs institutionnels, aux professionnels de la distribution et de la gestion privée, une solution agile et historiquement éprouvée, pour un accès clé-en-main aux marchés actions globaux. Le fonds affiche une performance annualisée de +7,8% depuis sa reprise en gestion par Philippe Vialle.



Source link

Qu’est-ce que la gestion « value » ? Par Fundswatch


© Reuters.

Le style de gestion « value » consiste à rechercher des titres généralement délaissés par les investisseurs, décotés par rapport à la valeur intrinsèque de la société. L’objectif est de s’assurer que cette dernière sera révélée avec le temps, à l’aide d’un catalyseur interne ou externe.

Comment détecter les valeurs « value » ?
Pour opérer sa sélection, le gérant utilise les multiples boursiers pour comparer les entreprises entre elles ou par rapport à leurs propres multiples historiques. Il étudie notamment le cours de Bourse rapporté aux bénéfices, à la valeur comptable, au chiffre d’affaires ou encore aux flux de trésorerie de la société.

En parallèle, l’analyse fondamentale de la société et de son environnement doit montrer que sa valorisation n’est que temporairement inférieure à sa valeur intrinsèque. Cette analyse vise également à identifier un catalyseur permettant de déclencher la revalorisation boursière du titre : cela peut être une raison économique, managériale ou encore structurelle.

La gestion « value » se focalise sur des entreprises de qualité dont la solidité financière, la capacité à générer des cash flows et à distribuer des dividendes est avérée.

Lire la suite

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.





Source link

[Reportage] RCA: pénurie d’essence à Bangui


À Bangui, l’incendie de la raffinerie de Lembe, au Cameroun, qui a eu lieu le 1er juin dernier, se fait ressentir. Selon le ministère de l’Énergie, le manque de pluie qui n’a pas encore permis le ravitaillement, par voie fluviale, explique aussi les difficultés de ravitaillement. Par conséquent, l’essence devient rare dans les stations-service. Les gens attendent des heures avant d’obtenir quelques litres et les vendeurs à la sauvette envahissent déjà les rues.

Dans cette station-service, Clem est assis sur sa moto. Il attend depuis des heures.

« Moi, je suis taxi-moto. On joue sur le temps. Depuis 5 heures jusqu’à actuellement, il n’y a pas de carburant. Je ne sais pas comment je peux faire », dit-il.

À la pompe, il n’y a que du gasoil. Alors certains vont se fournir chez les revendeurs qui campent, à quelques mètres de la station, avec leurs bouteilles et bidons remplis du précieux liquide. C’est le cas de Moïse.

« C’est parce que là-bas, il n’y a plus d’essence. C’est ça le problème. Là c’est plus cher ! Beaucoup plus cher. 1 200 francs ! Mais qu’est-ce qu’il se passe dans ce pays ? Comment est-ce que la station est là et on achète l’essence en cours de route, comme ça ? Cela dérange beaucoup », s’insurge-t-il.

400 francs plus cher, en moyenne, au marché noir mais ça dépanne. Serge, venu lui aussi faire le plein de son scooter, questionne la gestion.

« En matière de gestion de stocks, on a ce qu’on appelle le stock de sécurité, ce qui est donc pour couvrir en cas de crise. On ne peut pas donner aujourd’hui des prétextes comme quoi il y a eu un incendie au niveau du Cameroun et que c’est à cause de cela. On devrait au moins, en matière de prévisions, avoir une réserve assez importante pour permettre de couvrir, en cas de crise. Or, nous avons constaté qu’il n’y en a pas », regrette-t-il.

Le ministre de l’Énergie assure que le pays dispose de trois à quatre semaines de réserves et que des mesures ont été prises pour ravitailler Bangui au plus vite.



Source link

un fonds axé sur la valorisation du capital humain


Pour toute première adhésion au contrat Bourse Direct Horizon entre le 30 avril 2019 et le 30 juin 2019 inclus avec un versement initial investi à 20% minimum en unités de compte non garanties en capital, l’adhérent pourra bénéficier d’une offre de bienvenue au choix :

  • une prime selon le montant du versement initial (code offre : PRVIE19) : 120 € pour un versement initial entre 3000 € et 10 000 € ou une prime de 170 € pour un versement initial supérieur à 10 000€,
  • ou jusqu’à 500 € de frais de courtage offerts (code offre : CTVIE19) sur son compte Bourse Direct pour un versement initial supérieur ou égal à 3000 €.

La prime (code offre : PRVIE19) sera versée, dans un délai de 3 mois après acceptation de l’adhésion par Bourse Direct et Generali Vie, sur le compte bancaire externe référencé lors du parcours d’adhésion, sous réserve que le contrat soit toujours en cours à cette date et sous réserve du respect des conditions de l’offre à la date du versement de la prime.

L’offre des frais de courtage remboursés (code offre : CTVIE19) ne pourra s’appliquer qu’à une personne détenteur d’un compte chez Bourse Direct (compte-titres, PEA ou PEA-PME). Pendant 6 mois à compter de la fin du délai de renonciation de 30 jours (du contrat Bourse Direct Horizon), les frais de courtage des ordres inférieurs à 100 000 € exécutés sur les instruments financiers listés sur Euronext Paris, Amsterdam et Bruxelles (hors OPCVM, hors contrats financiers, hors supplément téléphonique, hors commission de règlement différé CRD, hors report ordres SRD / ROR et hors taxe sur les transactions financières) seront remboursés dans un délai maximum de 2 mois dans la limite de 500 €.

Offre valable pour toute première adhésion au contrat Bourse Direct Horizon, sous réserve de la réception d’un dossier d’adhésion complet (l’ensemble des pièces justificatives demandées sur le dossier doivent être jointes) au plus tard le 30 juin 2019 inclus (cachet de la poste ou signature électronique faisant foi), de l’offre de bienvenue choisie (code offre à indiquer à Bourse Direct impérativement : PRVIE19 ou CTVIE19) et de l’acceptation de l’adhésion par Bourse Direct et par Generali Vie. Les offres (primes ou frais de courtage) sont réservées à tout bénéficiaire du code offre prévu pour chacune de ces offres. Le premier versement fait partie des pièces justificatives obligatoires pour l’adhésion à un Contrat Bourse Direct Horizon.

Si l’adhérent rachète totalement ou renonce à son contrat d’assurance vie au cours des 12 mois suivant son adhésion effective, Bourse Direct se réserve le droit de mettre en oeuvre des procédures de recouvrement correspondant à la prime de bienvenue.

Bourse Direct se réserve le droit de refuser de façon discrétionnaire une adhésion au contrat Bourse Direct Horizon et de refuser ou d’exclure définitivement de la participation à cette opération toute personne qui ne respecterait pas les conditions de l’offre. Bourse Direct se réserve le droit d’interrompre ou de modifier l’offre à tout moment moyennant une information préalable sur son site www.boursedirect.fr. Offre non cumulable avec une autre offre en cours.



Source link

Pas d’acte anormal de gestion pour la vente d’un stock immobilier au- dessous du prix du march mais permettant de marger 20 % court terme


Date: 06/06/2019



Partager : 




Fiscal

BIC-IS

Pas d’acte anormal de gestion pour la vente d’un stock immobilier au- dessous du prix du march mais permettant de marger 20 % court terme

Constitue un acte anormal de gestion l’acte par lequel une entreprise dcide de s’appauvrir des fins trangres son intrt. Il appartient, en rgle gnrale, l’administration, qui n’a pas se prononcer sur l’opportunit des choix de gestion oprs par une entreprise, d’tablir les faits sur lesquels elle se fonde pour invoquer ce caractre anormal.

Dans l’affaire, l’administration fiscale reprochait une socit exerant une activit de marchand de bien et d’agence immobilire d’avoir vendu une villa St-Jean-Cap-Ferrat pour un prix regard par elle comme infrieur sa valeur vnale, constituant un acte anormal de gestion.

La cour administrative d’appel a donn raison l’administration, en se fondant sur la seule circonstance que la socit avait consenti un prix de vente significativement infrieur la valeur vnale du bien immobilier en cause.

Le Conseil d’tat annule toutefois la dcision des juges du fond. Il considre que pour dterminer si la socit s’tait dlibrment appauvrie des fins trangres son intrt, la cour administrative d’appel aurait d rechercher si ce prix de vente de ce stock immobilier avait permis la socit de raliser bref dlai une marge commerciale de 20 %, comme cette dernire le soutenait.

CE 4 juin 2019, n 418357

 



Source link

Commentaire de gestion marchés émergents


© Reuters.

Nous constatons une forte correction sur les émergents au mois de mai. Nous restons prudents à court terme sur le marché chinois aux vues du retour des tensions sino-américaines et de l’affaire Huawei. Nous sommes confiants sur les marchés indiens, brésiliens et russes.

Lire la vidéo

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.





Source link

Funds Watch ORIGINAL | Fabrice Leduc du cabinet de gestion Leduc & associés Par Fundswatch


© Reuters.

Bull ou Bear ? Gestion active ou passive ? Soros ou Buffet ?

Nous avons rencontré Fabrice Leduc du cabinet de gestion Leduc & associés qui répond aux questions de FundsWatch.

Lire la vidéo

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.





Source link

Le London Stock Exchange Group acquiert Beyond Ratings


Les investisseurs demandent des solutions interactives axées sur la recherche pour intégrer les considérations de durabilité.

Le London Stock Exchange Group (LSEG) a acquis la propriété de Beyond Ratings. Grâce à cette acquisition, Beyond Ratings fait désormais partie d’un groupe mondial de premier plan dans le domaine de l’infrastructure d’investissement sur les marchés et dispose d’une solide clientèle internationale. Beyond Ratings fera partie de la Division des services d’information (DSI) du GSET, qui comprend également le FTSE Russell, et fonctionnera comme une entreprise distincte au sein de la DSI. 
 
Comme les questions de durabilité à long terme façonnent de plus en plus le développement économique, les investisseurs demandent des solutions interactives axées sur la recherche pour intégrer les considérations de durabilité dans les stratégies d’investissement, la gestion des risques et les approches de gestion.
   
Tirant parti de l’infrastructure, de l’expertise, des relations mondiales et des ensembles de données de LSEG et de FTSE Russell, cette transaction donne à Beyond Ratings l’occasion d’améliorer davantage encore ses produits et services en fonction des besoins en mutation des clients. Cette transaction aidera à offrir plus de choix, plus d’innovation et de valeur ajoutée aux clients, en les aidant à produire un impact durable grâce à leurs investissements.  
 
FTSE Russell est l’un des principaux fournisseurs mondiaux d’indices de référence pour toutes les catégories d’actifs, avec un indice de placement durable (IS) solide et une offre de données pour les investisseurs en actions. Les capacités combinées des deux entités les positionnent de façon unique avec une capacité accrue d’offrir aux clients:   

  • Un ensemble de données et d’analyses de premier plan sur les placements durables dans toutes les catégories d’actifs à l’échelle mondiale;
  • Un nouvel indice de titres à revenu fixe durable, fondé sur des indices de référence fiables et largement suivis par la communauté financière; 
  • Un ensemble plus complet de données sur la durabilité, des mesures intelligentes des risques et du climat, ainsi que les modèles sous-jacents;
  • Un plus grand choix de solutions d’intégration ESG pour les actions et les titres à revenu fixe 



Source link